Le sel

Partagez:

Publié le 28 juin 2018

Saviez-vous que les travailleurs des mines de sel étaient moins souvent malades que les autres travailleurs ? En effet, c’est au début du XXe siècle que l’on aurait observé ce phénomène. C’est que le sel possède des vertus très bénéfiques en matière de santé : désinfectant pour les blessures légères, la gingivite et les piqûres d’insectes, cellulite, acné, etc.  S’il faut y aller « mollo » avec la salière, il ne faut en aucun s’en passer !

Image : scribium.com

D’où vient-il ?

Le sel provient essentiellement deux sources : le sel marin, que l’on obtient par évaporation de l’eau, et le sel « gemme » qui est extrait des mines souterraines. Ce dernier est surtout utilisé dans l’industrie du déneigement.

Son aspect

Le sel est cristallin, gris, blanc ou rose-brun et il est soluble.

Histoire et utilisation du sel

L’homme utilise le sel depuis la nuit des temps. Il a servi autant comme moyen d’échange sur les mers Méditerranée, Égée et Adriatique. C’était une monnaie en Éthiopie et au Tibet, et un impôt en France.

Pendant très longtemps, il a servi d’agent de conservation. Avant l’apparition des réfrigérateurs, on plongeait la viande dans une grande quantité de sel afin de la conserver. Aujourd’hui, cette technique est encore employée pour le jambon cru, la morue et certains fromages. Toujours comme agent de conservation, le sel permettait de conserver les momies.

Au Moyen Âge, les tanneurs protégeaient les peaux de bêtes en les couvrant de sel. Le salage des peaux est encore utilisé aujourd’hui. Les Égyptiens utilisaient le sel pour leur poterie.

Le sel marin permet d’éviter des dysfonctionnements de la thyroïde grâce à l’iode qu’il contient.

Au fil du temps, le sel est devenu un composant essentiel de l’industrie chimique, notamment dans le plastique, l’eau javel, la pâte à papier ou encore dans le carburant nécessaire au décollage des fusées.

Finalement, notons que le sel est utilisé dans le fonctionnement des épurateurs d’eau.

Les mines de sel

La plus grosse mine de sel du monde se trouve au Canada, en Ontario. Elle est exploitée par Sifto Canada inc. Elle peut produire jusqu’à 6,5 millions de tonnes de sel par année.

Au Québec, nous avons une mine de sel aux Îles-de-la-Madeleine, Mines Seleine, exploitée par K+S Sel Windsor. Le sel qui y est produit sert surtout au déglaçage des routes.

Sources :