SÉRIE INNOVATION – Hewitt Équipement détecte les bris avant qu’ils ne surviennent grâce à D•tech

Partagez:

Publié le 18 septembre 2017

De ses bureaux, à Pointe-Claire, Hewitt Équipement Limitée surveille en temps réel la machinerie de ses clients de l’industrie minière. Le fonctionnement des camions, pelles mécaniques, chargeuses-pelleteuses, foreuses et autres engins, est scruté durant leurs opérations, où qu’ils se trouvent. Comment est-ce possible? Incursion dans la plateforme logicielle D•tech.

Pierre-Olivier Lamy, Superviseur, Développement des affaires, Solution de gestion d’équipements, accueille tout invité dans la salle vitrée en ouvrant les portes d’un clic sur sa tablette. L’accès à cette salle est limitée : n’entre pas qui veut.

La technologie est omniprésente :

  • chaque employé scrute plusieurs écrans d’ordinateur à la fois
  • une table centrale possédant une surface intelligente
  • au mur, un écran grand format pour la présentation

D’un autre clic sur sa tablette, Pierre-Olivier Lamy s’assure de la confidentialité de toute rencontre : les vitres deviennent opaques et plus personne ne peut voir ce qui se passe à l’intérieur.

Moi qui avais rendez-vous chez un distributeur de camions et d’engins destinés notamment à l’industrie minière, je ne m’attendais pas à pénétrer dans un univers de haute technologie.

 

D•tech et sa valeur ajoutée pour les minières

D•tech est un service de surveillance de la condition de l’équipement à distance. Démonstration.

L’écran affiche une carte de l’Amérique du Nord avec plusieurs icônes. Chacun d’entre eux représente un équipement. Peut-on voir les équipements d’une société minière en particulier? Lentement apparaissent tous les engins en activité au moment où on se parle. Fascinant, comme avait l’habitude de dire M. Spock!

D•tech offre des renseignements précis et importants sur l’état de l’équipement des clients. Après quelques années d’utilisation, les clients sont unanimes :

  • Leur productivité a augmenté de 20 %
  • Leurs dépenses d’exploitation ont chuté de 30 %

 

« Ce sont des chiffres vérifiés par nos clients », souligne fièrement Pierre-Olivier Lamy.

 

Comment est-ce possible?

Chaque camion, pelle mécanique, chargeuse-pelleteuse, foreuse ou autre est équipé d’ordinateurs branchés à ses composants : de 9 à 13 ordinateurs en général. C’est donc dire que toutes les entrailles de ces machines sont scrutées à la loupe et que les moindres détails sont analysés. Pierre-Olivier parle « d’acier intelligent » (smart iron). Suis-je bien chez un concessionnaire d’équipement lourd qui distribue des engins de chantier?

D’accord, mais comment les données sont-elles transmises chez Hewitt?

« Au début », explique M. Lamy, « nous utilisions le réseau satellitaire. Maintenant, les données empruntent le réseau cellulaire. » C’est que de plus en plus de mines possèdent un réseau wi-fi dans leurs galeries souterraines.

À des centaines ou des milliers de kilomètres de la mine, dans les locaux de Hewitt Équipement, les données sont scrutées et analysées.

 

D•tech examine quatre aspects :

  1. La gestion des équipements (en faisant un suivi constant)
  2. La productivité (tout ce qui se mesure s’améliore)
  3. La sécurité des équipements et des personnes
  4. Le remplacement/renouvellement des équipements

 

Plus précisément, qu’est-ce qui est analysé?

  • Toutes les données électroniques sur les machines pour en connaître l’état;
  • Les fluides afin de connaître l’état de santé des équipements (taux d’usure des composants, condition, contamination et identification de l’huile);
  • Les rapports d’inspection visuelle;
  • Le registre et l’historique des réparations;
  • Les conditions du site (dans lesquelles fonctionnent les machines).

Hewitt Equipment, concessionnaire autorisé des équipements Caterpillar, possède son propre laboratoire, certifié ISO 9001-2008 et certifié par Cat. C’est là que sont analysés les échantillons de fluides prélevés sur les équipements. Ce laboratoire a la capacité d’analyser 140 000 échantillons par année. Tels des oracles qui lisent dans les liquides des machines, les experts du laboratoire sont en mesure de détecter ce que l’œil nu ne peut voir. Combien précis? Un cheveu mesure environ 80 microns; les appareils du laboratoire sont en mesure d’analyser à l’échelle de 1 micron.

Les analyses débouchent sur ce que Pierre-Olivier Lamy appelle des « exceptions » (des anomalies détectées par l’intelligence artificielle développée par Hewitt et Caterpillar) et sur des recommandations d’action, qui permettent d’agir avant qu’un incident se produise. « D•tech est une plateforme logicielle prédictive (et préventive), pas réactive », souligne-t-il. « C’est là que se trouve la réelle valeur ajoutée pour nos clients. »

Pour 1800 machines branchées et abonnées au service, D•Tech a généré 1,1 million d’exceptions qui ont donné lieu à 4900 recommandations. Un peu plus de 6100 machines sont connectées à D•tech.

 

D•tech et son histoire

Qui a eu l’idée de concevoir et de développer une plateforme web comme D•tech? C’était la question qui me revenait sans cesse pendant l’entrevue.

C’est Jim Hewitt, Président du Conseil et Chef de la direction, qui a eu cette idée. M. Hewitt était convaincu que la technologie pouvait rendre de grands services. Il a fait de la technologie une priorité stratégique de son entreprise.

L’idée a fait son chemin et un comité de développement a été formé. Depuis la mise en service de D•tech, le réseau maintenant mondial de concessionnaires et Caterpillar partagent tout le savoir qu’ils acquièrent à travers une plateforme hors du commun. « C’est ainsi que l’on bâtit l’intelligence artificielle », précise Pierre-Olivier Lamy.

La salle où se fait la démonstration a été construite en 2012. Elle a été conçue par des gens de Montréal et elle est unique au Canada.

 

 

Hewitt Équipement

Hewitt Équipement Limitée a été fondée par feu Robert Hewitt en 1952. La Compagnie est le concessionnaire autorisé Caterpillar pour le Québec et l’ouest du Labrador; et, depuis 1995, de par sa filiale Atlantic Tractors & Equipment Ltd., est également le concessionnaire autorisé Cat pour les provinces des Maritimes. Depuis son siège social situé à Pointe-Claire et ses 45 succursales, le Groupe Hewitt vend, loue et assure le service après-vente de la gamme complète des produits Caterpillar sous quatre divisions : Équipement Lourd, Manutention, Énergie et Camion. Les autres filiales du Groupe sont :  Hewitt Material Handling Inc. (Ontario), Location Hewitt inc. (Québec, ouest du Labrador et Maritimes), Montréal Hydraulique inc. et SITECH Atlantic Ltd. (Maritimes). La Compagnie est également le concessionnaire Maschinenbau Kiel GmbH (MaK) pour le Québec, les Maritimes et la côte est américaine, du Maine à la Virginie. Le Groupe Hewitt emploie plus de 2 100 employés à travers l’Est du Canada.