Recherchez ou posez votre questionVotre question

Merci pour votre question.
Nous sommes à l'écoute de vos questions et préoccupations sur l'industrie minière au Québec.

Veuillez ouvrir une session avec Facebook ou Twitter afin de soumettre votre question à notre équipe.

Sachez que nous respectons vos données personnelles. Consultez notre politique de Protection des informations personnelles.

En vous connectant vous acceptez la charte de participation de Minalliance.

Vous pouvez aussi soumettre une question par courriel.

Soyez assuré que nous n'écrirons jamais sur votre ligne du temps sans votre accord.

Sachez que nous respectons vos données personnelles. Consultez notre politique de Protection des informations personnelles.

En vous connectant vous acceptez la charte de participation de Minalliance.

Votre question sera affichée lorsque notre équipe y aura répondu
Une erreur est survenue, merci de revenir plus tard!

Notre équipe communiquera avec vous si vous souhaitez être informé(e) de l’avancement de notre réponse. Veuillez svp nous fournir votre courriel si vous souhaitez ce suivi.

Une erreur est survenue, merci de revenir plus tard!
Réponse
Virginia

Bonjour Koffi,

Pour répondre à votre question, nous avons consulté plusieurs sources, dont nos amis de l’Association de l’exploration minière du Québec.

La prospection est l’action d’étudier un territoire afin d’y découvrir des indices minéralisés. Elle consiste à rechercher des minéraux, des minerais, en utilisant des méthodes de surface.

La phase de prospection permet de déterminer le contexte géologique et de cibler des régions à partir de modèles métallogéniques. La découverte de ces indices entraîne d’autres travaux d’évaluation minérale. C’est la raison pour laquelle on dit que la prospection précède l’exploration.

L'exploration comprend, entre autre, la prospection, la cartographie et les levés (au sol ou à partir d'un avion ou d'un hélicoptère). C’est le stade où de l'équipement spécialisé évalue les propriétés magnétiques ou électriques des formations rocheuses en superficie et dans le sous-sol (subsuperficielles).

Si les renseignements recueillis grâce aux levés indiquent un élément inhabituel (c.-à-d. une anomalie) à certains endroits dans la zone du levé, il faut effectuer un levé au sol.

Une équipe de prospection, généralement constituée de deux personnes, doit alors vérifier chaque anomalie sur place afin d'établir s'il y a des minéraux à la surface. On doit ensuite prélever des échantillons (échantillons de roche minéralisée de la taille d'un poing) dans le but d'effectuer des dosages (analyses) afin de déceler et d'évaluer la présence de métaux communs et précieux.

Nous vous invitons à consulter cette fiche sur l’exploration minière, qui a été diffusée sur MinesQC.com.

Voilà, résumée en quelques lignes, une activité sophistiquée, qui fait appel à des méthodes scientifiques, et qui est réalisée par des personnes possédant une formation universitaire poussée.

Sources :

* Association de l’exploration minière du Québec

* Gouvernement du Canada – Affaires autochtones et du Nord

* MinesQC.com

Merci également à François Bissonnette, géologue chez Azimut Exploration.

Partager